Lyngbia  
Introduction Sous-section I Sous-section II Sous-section III Sous-section IV Sous-section V Fiches descriptives
 
Introduction
Plan du site
Morphologie
Taxonomie
Physiologie

Ecologie, facteurs du milieu

Ecologie dans l'environnement
Aspects appliqués
Méthodes d'étude
Glossaire
Autres sites
Remerciements
Copyright
           

Sous-section III (Anciennement Oscillatoriales), Famille 1

Trichome droit immobile, entouré d'une gaine épaisse persistante.
Les cellules sont nettement plus courtes que larges (discoïdes).
La mobilité est restreinte à des fragments de trichome sans gaine ou munis d'une gaine très mince, libérés du trichome engainé et appelés hormogonies. ADN: ? 42 à 67 mol% de G+C.

           
           
La forme Lygbia inclus les anciens genres Lyngbia, Phormidium et Plectonema, réunis par Rippka sous la dénomination "groupe" LPP
Lyngbia (ex Phormidium): Morgan Vic, Ohio University
Lyngbia isolée d'un sol de rizière de Camargue
           

Lyngbya (aestuarii ?) Noter les gaines vides.

© Alehandro Lopez (CIBNOR, Mexico), Mark Schneegurt (Wichita State Univ.), & Cyanosite (www-cyanosite.bio.purdue.edu)

           
Lyngbia (aestuari) PCC 7419. x10, x40, x100. (15µ) gaines de polysaccharides
           
           
           
 
Haut de la page    
 
Copyright P. A. Roger 2006