Les toxines des cyanobactéries  
Riziculture Pesticides Spiruline Pigments Toxines  
 
Introduction
Plan du site
Morphologie
Taxonomie
Physiologie

Ecologie, facteurs du milieu

Ecologie dans l'environnement
Aspects appliqués
Méthodes d'étude
Glossaire
Autres sites
Remerciements
Copyright

EN COURS DE REDACTION

Les toxines cyanobactériennes sont des poisons naturels qui sont emmagasinés dans certaines cyanobactéries. Ces toxines sont libérées dans l'eau lors de la mort des cyanobactéries

Certaines peuvent attaquer le foie : les héptotoxines ou le sytème nerveux : les neurotoxines ou peuvent irriter la peau.

Certaines toxines provoquent des problèmes d'allergies et de dermatoses, sensations de brûlures, des démangeaisons qui sont parfois suivies de desquamations rougeâtres, boursouflées.

Les neurotoxines :  Elles agissent sur le système nerveux et paralysent les muscles respiratoires, provoquant la mort en quelques minutes.Elles stimulent constamment les muscles et provoquent des crampes, puis une fatigue excessive et une paralysie. Quand les muscles respiratoires sont atteints, l'oxygénation insuffisante du cerveau engendre des convulsions et la suffocation.

Les hépatotoxines :   De faibles doses sont à l'origine de maux d'estomac et de troubles intestinaux et hépatiques. Une consommation régulière de faibles doses de toxines favoriserait l'apparition de troubles chroniques du foie et du tube digestif.   Aux Etats-Unis et en Australie, des intoxications humaines gastro-intestinales et hépatiques graves ont été signalées.

Les toxines des cyanobactéries sont nocives pour les oiseaux, les vaches, les chevaux et les autres vertébrés mais aussi pour le zooplancton des lacs et des étangs. L'ingestion et l'inhalation de toxines peuvent provoquer la mort des mammifères.

LES RECOMMANDATIONS OMS: Taux de toxines tolérées par litre d'eau : 0.5 µg.l-1

FACTEURS FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DES CYANOBACTERIES
Une abscence de vent. Une température de l'eau température comprise entre 15 et 30°C. Une eau alcaline et riche en éléments nutritifs. L'accumulation de détergents et d'engrais entraîne une augmentation des concentrations d'azote et de phosphore dans les réserves d'eau et favorise la prolifération des cyanobactéries et la formation de fleurs d'eau (blooms).

           
           

Voir également:

 

http://www.ode22.org/upload/document/234_InfODE_28.pdf

http://bretagne.sante.gouv.fr/pages/3sante_env/seloolba000002.html#haut

http://perso.wanadoo.fr/erb/art115b.htm

http://aret.asso.fr/images/arbul37a.pdf

http://vert.marignane.free.fr/cyanobacteries.htm

http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/water-eau/drink-potab/cyanobacteria-cyanobacteries_f.html

http://www.sacytox.org/francais/cyano/

 

 

           
 
Haut de la page    
 
Copyright P. A. Roger 2006