Les cyanobactéries sources de pigments  
Riziculture Pesticides Spiruline Pigments Toxines  
 
Introduction
Plan du site
Morphologie
Taxonomie
Physiologie

Ecologie, facteurs du milieu

Ecologie dans l'environnement
Aspects appliqués
Méthodes d'étude
Glossaire
Autres sites
Remerciements
Copyright
           

Les cyanobactéries et le saumon

Le saumon sauvage tire sa couleur rose caractéristique de pigments naturels appelés astaxanthine et canthaxantine qui se trouvent dans les algues planctoniques et les cyanobactéries. Ces algues et cyanobactéries sont d'abord consommées par d’autres organismes de petite taille, comme le krill (minuscules organismes planctoniques ressemblant à des crevettes).  Lorsque ces organismes sont ingérés par des saumons sauvages, le pigment qu’ils contiennent est retenu par les tissus musculaires des saumons et donne à leur chair sa couleur rose.
Les algues, les cyanobactéries et le krill n’entrent pas normalement dans les aliments servant à l’alimentation des saumons d’élevage.  En l’absence des pigments dérivés de ces organismes, la chair du saumon serait de couleur crème, au lieu de la couleur rose privilégiée par les consommateurs.  Donc, il faut ajouter de l’astaxanthine et de la canthaxanthine synthétiques dans la nourriture des saumons avant leur mise sur le marché pour que leur chair acquière sa couleur rose.
Les pigments caroténoïdes synthétiques (c.-à-d. de couleur jaune, rouge ou orange) représentent environ 15 à 25 % du coût de production des aliments commerciaux des saumons.Des recherches sont en cours pour produire à moindre coût ces pigments. Voir le site:
http://www.pac.dfo-mpo.gc.ca/aquaculture/topics/colour_f.htm

           
           
           
 
Haut de la page    
 
Copyright P. A. Roger 2006